PI FINANCES
Financements
Crédits immobiliers
Rachat de prêts
Services gratuits
· Etude de votre dossier
· Contactez un conseiller
Simulations
· Capacité d'emprunt
· Durée du crédit
· Amortissement en taux fixe
Tout savoir sur...
· Les prêts
· Les assurances & garanties
· Les lois & règlementations
Notre secteur
· Paris & R.parisienne
· Normandie
· Picardie
Recherche sur le site
 
PI Finances
53, rue de Vienne
27140 GISORS

Tel : 02 32 27 47 94
Fax : 02 32 27 58 94
> Recommander ce site
Courtier en prêts immobiliers, nous vous conseillons et recherchons votre financement de crédit immobilier au meilleur taux.

Les Prêts
         
Les prêts révisables avec limite(s)

 


La limite de ces derniers se situe essentiellement sur la durée.

1er cas : La mensualité reste fixe, seule la durée peut augmenter ou diminuer, avec des limites sur les variations de temps (3, 5 voire même 10 ans).
En règle générale, il n'existe pas de limite dans la diminution de durée.

2nd cas : la mensualité peut augmenter si hausse du taux. En règle générale, cette hausse ne pourra dépasser 100 % du taux d'inflation, afin que la hausse de la mensualité ne soit pas supérieure à la hausse des prix, et donc à la hausse logique de salaire. Si cette augmentation ne suffit pas à contrebalancer la hausse du taux, la durée sera alors rallongée dans un 2nd temps (avec toujours une limite à 3, 5 voire 10 ans).

Exemple : la hausse du taux entre 2 révisions devrait entraîner une augmentation de la mensualité de 75 €.
Le taux d'inflation étant de 1,50 %, l'augmentation de la mensualité est donc limitée à : 75 € (mensualité de départ) * 1,50 % soit 1.13 €.
La partie non versée par l'emprunteur (dans l'exemple, il manque 75 - 1.13 = 73.87 €) sera répartie sur l'allongement de la durée.

En cas de baisse de taux, la mensualité reste identique, seule la durée diminue.
Certains produits entraînent une augmentation de la mensualité (généralement 100 % de l'inflation) quelle que soit l'évolution du taux.
La banque souhaite par ce choix que l'emprunteur fasse un effort correspondant à sa hausse théorique de salaire. Si le taux n'augmente pas, sa durée s'en verra donc diminuée.

     
 
·· Mentions légales